gastronomie à la rwandaise

Encore une nuit blanche à imaginer les rebelles hutus qui débarquent dans ma chambre armés de machettes et de bons vieux ak-47… Aujourd’hui est un grand jour ! Je vais visiter le grand marché central. Dire que j’avais hâte… Moi je voyais une espèce de marché Jean-Talon, mais en un peu plus pauvre. Putain, j’avais tout faux… La place à ne pas aller tout seul ! Comment vous décrire… Imaginez plus de 1 000 toiles attachées les unes aux autres, avec quelques piquets pour tenir le tout, et au-dessous, le marché… Le genre d’abris qu’on s’amuse à faire quand on est en camping pour ne pas se faire mouiller (le genre qui tient tout croche avec de la corde à « bèles », qu’on prend en photos et dont on rit avec les copains en se disant qu’on était saouls en criss quand on a monté ça !).Donc ma tante et moi, on avait décidé de se lâcher lousses et d’acheter de la viande (qu’on m’avait formellement interdit de manger au CLSC avant de partir, sauf qu’en tant que carnivore, je ne peux me passer de viandes plus de 2 jours). Alors, étalés sur 5 ou 6 tables plus sales les unes que les autres, se trouvaient plusieurs morceaux de viande teintée de vert et de bleu… Alors les « pseudo bouchers » (des gars avec des sarraus pleins de sang), tout en chassant les mouches de leurs morceaux de viande, essayent de te convaincre que c’est leurs viandes les meilleures… mais en fait, c’est un peu comme ici avec nos politiciens… on ne choisit pas la meilleure mais la moins pourrie ! De la belle viande qui a passé à peu près 4 heures sur une table à 40 degrés Celsius, hum, ça c’est bon… Le pire dans tout ça, c’est que ma tante magasinait ça avec le plus grand sérieux possible… comme si, vraiment, il y avait sur cette table de la viande meilleure que d’autre. Pendant qu’on était en admiration devant cette beauté bovine, je surpris 2 jeunes rwandais qui essayaient de piquer mes choses dans mon sac à dos… les ptits criss, ils ne m’ont pas eu… Je mis alors mon « pack sack » par en avant : essayez-vous maintenant !… Bon, faut que je travaille un peu à travers tout ça… À suivre !

1 réflexion au sujet de « gastronomie à la rwandaise »

Laisser un commentaire